• dim. Nov 27th, 2022

COTE D’IVOIRE/ 2ème  EDITION DU SALON DU LIVRE DE COCODY : Mme DJAHUIE  CHRISTIANE INTERPELLE ET SENSIBILISE LES ELEVES A LA LECTURE DU LIVRE.

ByAssi Nestor

Avr 4, 2022

La 2éme édition du « Salon du livre de Cocody » organisée par Madame Christine DJAHUIE, s’est tenue du 24-25-26 Mars 2022 de 8H à 19H dans la commune de Cocody dans plusieurs institutions et établissements scolaires dont l’INSAAC et St VIATEUR de ladite commune. Cette 2ème édition du Salon du livre de Cocody est placée sous le patronage de madame Harlette Badou N’Guessan Kouamé, Ministre de la Culture et de l’Industrie des Arts et du Spectacle ; Sous le parrainage de Monsieur Kouadio Konan Bertin, Ministre de la Réconciliation et de la Cohésion Nationale et le Co parrainage de Madame Amoikon Fauquemberge Marie-Agathe, PDG des éditions Eburnie.     

« La lecture, puissante arme de lutte contre la baisse du niveau scolaire », tel est le thème qui a réuni plusieurs conférenciers et panelistes  dont Monsieur Innocent Kéké qui a animé une conférence lors de la deuxième journée sur le thème centrale de l’évènement. En introduction il a posé la question de savoir : ‘’si tu ne veux pas que l’Africain touche à ton trésor, où est-ce que tu vas le cacher ? Les participants, parmi eux, les élèves et étudiants ont répondu dans un livre. Alors le conférencier du jour monsieur Innocent Kéké a profité de l’occasion pour montrer combien de fois les africains n’aiment pas lire avant d’interpeler la conscience collective aux méfaits de la non lecture en ces termes : « lire est la mère de toutes les sciences. Un peuple qui ne lit pas n’est pas curieux. un peuple qui n’est pas curieux ne découvre pas, un peuple qui ne découvre pas ne se développe pas.»   Ensuite, le conférencier de la deuxième journée du salon du livre de cocody a encouragé et exhorté tous les participants, les élèves à aimer la lecture car celui qui lit a plus de chances de réussir que celui qui ne lit pas.

Ainsi la lecture va enrichir son vocabulaire, son orthographe, son expression orale, sa rédaction et même ses moyennes en sciences car il va développer sa capacité d’analyse et de syntaxe. Alors selon le conférencier, lire c’est s’approprier ce qu’on lit. Donc il faut lire et mettre en pratique ce que nous lisons pour faire face à la baisse de niveau a-t-il déclaré.         

ASSI NESTOR