• lun. Août 15th, 2022

COTE D’IVOIRE/MAN  : Fin de parcours pour un taximètre braqueur.

ByAssi Nestor

Juil 13, 2022

Le sieur Koné Adama, chauffeur de taxi, spécialisé dans les braquages de ses passagers solitaires avec des armes blanches a été mis aux arrêts par la police criminelle de Man. L’homme a fait plusieurs victimes à Man avant de tomber sur plus fort que lui. Ce vendredi 8 juillet 2022, il a été présenté à la presse avant d’être déféré devant le parquet près le tribunal de première instance de Man.

Selon le capitaine Beugré Dakouri, chef du service régional de la police criminelle de Man, C’est en plein forfait que le sieur Koné Adama a été interpellé par ses services. « Il s’agit d’un chauffeur de taxi qui agresse ses passagers. Il prend ses passagers, il les envoie dans une zone isolée. Il les agresse à coups de couteau. Il les jette dehors. 

Si la personne prend la fuite, lui il démarre et il part avec tous ses bagages. C’est ainsi que le lundi, nous avons été saisis de ce qu’un taxi maître qui a garé quelque part dans la broussaille serait en train de se bagarrer avec un individu. Nous sommes allés sur les lieux et nous avons interpellé le taxi maître », relate l’officier de la police judiciaire.

Selon lui, l’individu avec qui il se bagarrait a eu plusieurs blessures à coups de couteau. La police l’a conduit dans un centre de santé et le taxi maître a été emmené à la police. Après avoir été cuisiné, les forces de sécurité ont constaté qu’il s’agit d’une agression de sa part. « J’ai donc lancé l’information à tous les services de police de Man pour savoir s’ils ont reçu des plaintes faisant cas d’agressions de ce genre. 

C’est comme cela que nous avons reçu six plaignants. Il y a même une dame qui est en route pour venir nous expliquer son infortune. « Il a pris une jeune dame qui venait de Soubré, qui est descendue au carrefour Zélé. Elle lui a dit qu’elle partait à la gare de MT. Il a envoyé cette dame dans la cour de l’école primaire près de la forêt sacrée de Gbêpleu. Il a failli la violer. La dame a pris la fuite et le chauffeur est parti avec ses bagages. 

Une autre dame qui partait à Voungbé, village situé à l’est dans la commune de Man, il est rentré dans la broussaille avec elle pour l’agresser. Une femme enceinte, qui a réussi à s’échapper et il est parti avec ses bagages. 

Un autre monsieur dont nous allons taire le nom qui était à l’hôpital à une heure tardive alors que sa femme y est hospitalisée. Il a eu besoin d’aller prendre quelque chose à la maison. Il a eu la malchance de tomber sur ce taxi maître. Arrivé chez lui, il demande au chauffeur de l’attendre. Ce dernier l’a suivi dans sa maison et l’a poignardé à coup de couteau. Il a pris tout ce qu’il pouvait avant de prendre la fuite », a expliqué le capitaine Beugré Dakouri.

D’après lui, le lundi 4 juillet dernier, un autre du nom de Kouadio François, planteur à Koro est descendu au carrefour Djakassa. Il a emprunté le taxi du scélérat Koné Adama. Il lui a dit qu’il partait à la gare de Facobly. « Il conduit le monsieur vers le corridor sud de Guianlé, et il lui a administré plusieurs coups de couteau. Il lui a pris la somme de 10000 francs et ensuite, il voulait partir avec ses bagages et le monsieur a résisté pour l’empêcher. C’est ainsi que nous avons eu l’information et nous sommes allés le cueillir », a-t-il expliqué.

L’officier a souligné que ce voleur, quand il prend un passager qui est seul, demande à ce dernier de prendre la ceinture de sécurité. C’est sa manière à lui d’attacher ses victimes pour pouvoir les agresser facilement. Et ça fait plus de deux mois qu’il agresse les gens. Ses victimes sont des personnes qui ne connaissent pas la ville de Man. tantôt il agresse avec sa clé de roue, tantôt il utilise son couteau. « Nous sommes allés chez lui pour une perquisition. 

Cela nous a permis de saisir des dizaines de téléphones portables, 3 sacs de voyages, 4 sacs en main, une valise qui contenait encore certains des effets d’une de ses victimes. Interrogé par les forces de police, il a avoué les faits qui lui sont reprochés. Affirmant que c’est la drogue et l’alcool fort qu’il consomme pour commettre ses crimes.

Une fille de 12 ans que nous appelons A.S, quittant vendre des légumes de sa mère au grand marché de Man, a aussi eu la malchance d’emprunter le taxi du braqueur. Alors qu’elle allait chez elle au quartier Doyagouiné, elle a été conduite dans un ancien garage isolé au quartier Libreville où elle a été tenue en respect à l’aide d’un couteau avant d’être dépouillée de sa recette du jours qui s’élève à 25000 francs avec son transport. Abandonnée, la petite AS s’est vue obligée de rentrer chez elle à pied sur une distance de près de 4 kilomètres. Lorsqu’elle a vu la photo du taxi maître, elle a vite reconnu son bourreau.

L’homme a été déféré devant le procureur de la république, près le tribunal de première instance pour répondre de ses actes. Mais en attendant, il va séjourner à la prison civile pour attendre son procès.

Crédit Info : Tonkpi tv

ASSAYIE.NET