• mer. Sep 22nd, 2021

Assayie.net

Toujours larguer l'info brute et vraie.

DOSSIER SUR L’ITINÉRAIRE TECHNIQUE DE LA CULTURE DU MAÏS.

ByAssi Nestor

Mar 23, 2021

■MISE EN PLACE DE LA CULTURE.

▪︎CHOIX DU SOL
Pratiquement tous les sols conviennent au maïs sauf les terres trop argileuses et sableuses en raison de sa
grande capacité de rétention en eau et aussi sa grande infiltration. Mais le maïs atteint son meilleur développement dans des sols profonds, riches en humus, bien drainés et alluvionnaires.
C’est l’une des plantes qui permet de rentabiliser les sols pauvres en éléments fertilisants.

LA CULTURE DU MAÏS

■PLACE DANS L’ASSOLEMENT.

Le maïs peut être cultivé en tête d’assolement sur défriche forestière ou après une jachère de légumineuses ou
en cours de rotation après l’igname, le riz,le coton ou l’arachide.

▪︎PRÉPARATION DU SOL.

Préparer un sol, c’est le rendre apte à recevoir les grains de maïs, c’est-à-dire le lit de semis.
La préparation du sol par un labour est nécessaire pour permettre un bon enracinement et un approvisionnement
correct en eau et en oxygène.
Le labour peut être manuel ou mécanique avec une charrue attelée ou tractée d’une profondeur de 20 à 30 cm.
Il est réalisé en saison pluvieuse.

▪︎SEMIS

Le semis consiste à mettre dans un sol spécialement préparé des grains en vue de faciliter leur germination et par la suite la croissance et le développement des plants. Le semis débute lorsque les saisons de pluies s’installent.
Deux semaines après le brulis, faire une application avec de l’herbicide total pour détruire les mauvaises herbes et rendre le terrain propre.
La dose de semence de maïs préconisée à l’hectare est de 20 à 25 kg.

▪︎MODE DE SEMIS

Le semis peut être manuel ou mécanisé (tracteur ou culture attelée)

  • Semis manuel : les écartements entre les lignes de semis préconisées doivent être de 80 cm entre
    lignes et 40 cm entre poquets avec 2 à 3 grains par poquet avec une semence de qualité;
    Les grains doivent être semés à une de profondeur 3 à 4 cm.
  • Semis mécanique : utilisation d’un semoir de 5 à 6 grains par mètre linéaire.

■ENTRETIEN

▪︎DÉMARRAGE
Lorsque le semis a été fait manuellement avec beaucoup de grains dans des poquets à certains endroits, il est nécessaire d’effectuer un démariage assez tôt au stade de 2 à 3 feuilles (10 à 15 jours après semis) dans un sol humide.

■LA LUTTE CONTRE LES MAUVAISES HERBES.

Il est nécessaire de lutter contre les mauvaises herbes pour éviter les concurrences (alimentation, lumière, eau et les insectes et maladies.
Il s’agit de lutte contre les mauvaises herbes : le désherbage manuel ou mécanique.

■LE DÉSHERBAGE MANUEL OU MÉCANIQUE.

Le désherbage peut se faire manuellement ou mécaniquement. IL doit se faire entre 15 ème et 21ème jour après
le semis. On profite de l’occasion pour éclaircir ou démarier les plants dans les endroits où la densité est forte.
Le deuxième sarclage intervient entre 30ème et le 45ème jour après semis. Si les deux premiers sarclages sont bien
exécutés avec une bonne densité, le troisième sarclage s’avère inutile.

▪︎Fertilisation
Un apport d’engrais est indispensable pour permettre d’obtenir de bons rendements et d’éviter d’épuiser le sol.

■Les maladies et les insectes

Les maladies ne constituent pas un facteur limitant . Il convient toutefois d’éviter de créer les conditions favorables à l’expression et à l’aggravation de ces maladies
(l’enherbement, la monoculture).
Au niveau des insectes, les chenilles foreuses de tige et d’épis (Césamia calamistis ou le ver rose) sont responsables de baisse considérable des rendements mais la lutte chimique semble coûteuse et non rentable.

■RÉCOLTE ET OPÉRATIONS POST-RÉCOLTE

▪︎RÉCOLTE

Le maïs peut être récolté à deux stades de maturation :

  • le stade pâteux ou frais pour la consommation 60 à 75 jours pour les variétés précoces et 75 à 80 jours
    pour les variétés de cycle long;
  • le stade de maturité complète lorsque les spathes (feuilles) sont suffisamment secs.
    La récolte est manuelle ou à l’aide d’une moissonneuse batteuse. Elle consiste à séparer les épis des plants.
    Les chaumes verts laissés sur le terrain constituent un fourrage d’excellente qualité.

▪︎OPÉRATIONS POST-RÉCOLTE.

Le maïs doit être bien séché avant l’égrenage. Il faut enlever les spathes avant de sécher. Le séchage peut se faire sur claie ou en scribe. Une fois égrenée le maïs doit être encore séché pour avoir un taux d’humidité de 13 à 14% afin de faciliter la conservation.

■CONDITIONNEMENT ET CONSERVATION

Lorsque le maïs est égrené et séché, il doit être mis dans des sacs entreposés sur des palettes ou caillebotis dans un magasin aéré. Lorsqu’il s’agit de la semence, il faut traiter.
Grenier amélioré en bambou tressé pour stockage maïs.
Le grenier circulaire en bambou a une hauteur supérieure à 3 m, une durée de vie de 8
ans et est très efficace pour le stockage du maïs.

Vous aimeriez investir dans l’agriculture ? N’hésitez pas à nous contacter. Nous offrons des services d’accompagnement pour la réalisation de vos projets d’exploitation agricole.

Assayie.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *