• sam. Juil 2nd, 2022

LA COTE D’IVOIRE, LEADER MONDIAL DE LA NOIX DE CAJOU, VEUT CONQUERIR LE MARCHE AMERICAIN.

ByAssi Nestor

Juin 5, 2021

La Côte d’Ivoire, leader mondial de la noix de cajou qui ne transforme que 10% de sa récolte, veut conquérir le juteux marché américain, en quintuplant d’ici 2025 sa capacité de décorticage et se mettre aux normes internationales, a annoncé mardi le responsable de la filière.

“Le pays a transformé en 2020, 12% des 848.000 tonnes de sa production brute de cajou, également appelé “anacarde” et vise à terme un taux de 50% à l’horizon 2025″, a affirmé à l’AFP Adama Coulibaly, directeur du Conseil coton-anacarde (CCA), qui gère la filière.

Avec un accroissement de plus de 100.000 tonnes de ses capacités de transformation attendu en 2021, le défi majeur de la transformation locale de l’anacarde d’origine Côte d’Ivoire sera l’exportation des amandes sur le marché international, au-delà des marchés traditionnels que sont le Vietnam et l’Inde.

Jusqu’ici les exportations des noix brutes du pays faisaient l’objet d’un “commerce triangulaire”, au cours duquel le décorticage se faisait en Asie avant d’être envoyé aux Etats-Unis à “un prix exorbitant”, a expliqué à l’AFP Losseni Koné, président de Ivory-Cashew, un cabinet américain spécialisé dans la certification et le commerce d’amandes de cajou de haute qualité.

Pour lui, “le marché américain vaut 40% de la capacité mondiale, alors qu’il ne représente que 1% des importations ivoiriennes d’amandes”.
M. Koné, basé dans l’Etat du Maryland, a conduit une délégation d’hommes d’affaires américains venus visiter pendant une semaine plusieurs usines de transformation dans le nord et le centre de la Côte d’Ivoire.

Source : RTI Info