• mer. Sep 22nd, 2021

Assayie.net

Toujours larguer l'info brute et vraie.

Le Président Laurent Gbagbo, le véritable père de cette Nation.

ByAssi Nestor

Juil 30, 2021

Au-delà de la symbolique, une revendication concrète a été portée par Laurent Gbagbo, comme attendu : celle de la libération des prisonniers considérés comme « politiques » par l’opposition, une centaine de personnes. « J’aimerais que le président fasse tout ce qu’il peut pour les libérer. J’ai insisté sur cela. À part ça, on a parlé de la Côte d’Ivoire qui doit aller de l’avant ! », a déclaré l’ancien président.

Concernant, ces prisonniers, un cadre du FPI-GOR contacté a confirmé l’authenticité d’une liste publiée ce mercredi matin 28 juillet par le journal Le Temps. Une liste de prisonniers remise hier à la présidence et sur laquelle on trouve 110 noms. Les 29 plus anciens sont en prison depuis la crise post-électorale et n’ont pas bénéficié de l’amnistie présidentielle d’août 2018. Les autres sont des personnes arrêtées en 2019 lors de tensions politiques dans le pays, ou lors de la contestation du troisième mandat d’Alassane Ouattara en octobre 2020.

On y trouve aussi Souleymane Kamaraté Koné, dit « Soul to Soul », le bras droit de Guillaume Soro, récemment condamné à vingt ans de prison. Il y a enfin six personnes arrêtées le 17 juin dernier en marge du retour au pays de Laurent Gbagbo.

Source: RFI
Assayie.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *