• mer. Sep 22nd, 2021

Assayie.net

Toujours larguer l'info brute et vraie.

Le REDCSAMCI présente le guide pratique de célébration du mariage dans les Mairies de Côte d’Ivoire.

ByAssi Nestor

Juin 25, 2021

Le Réseau des Directeurs et Chefs des Services Administratifs des Mairies de Côte d’Ivoire (REDCSAMCI) a, au cours d’une cérémonie tenue ce mardi 08 juin à la Mairie de Cocody, présenté le guide pratique de célébration du mariage dans les Mairies de Côte d’Ivoire.

Cette cérémonie qui s’inscrit dans le cadre du programme d’amélioration de la qualité des services d’état civil dans les Mairies de Côte d’Ivoire, permettra d’orienter les directions et services administratifs à adopter un mode opératoire unique pour la célébration des mariages.

La présentation du REDCSAMCI, le bilan de ses activités 2018-2020 et les membres du Bureau Exécutif, les perspectives, des communications très enrichissantes, exposition et vente d’ouvrages ont meublé cette importante cérémonie qui a regroupé les Maires, les Directeurs et Chefs des Services Administratifs, etc.

A en croire le Président du REDCSAMCI, M. Serge TOH Sehi, le réseau entend contribuer à améliorer véritablement autant bien au niveau des Mairies à assurer un bon accueil aux usagers des services de l’état civil.

Ce guide reste, selon lui, un outil qui renferme toutes les dispositions légales selon la nouvelle loi sur le mariage.
Et c’est pour nous, dit-il, le moment choisi “pour dire à nos collègues qui sont très éloignés des villes qui n’ont pas forcément accès aux nouvelles innovations de se faire guider véritablement par cet outil, cet ouvrage”.
Ce, pour uniformiser et donner un mode opératoire unique et même au niveau de la documentation.

 « Que les listes de documents qui sont dans la loi, soient véritablement requises et demander à chaque candidat au mariage de les apporter et qu’on célèbre facilement le mariage. (…) Nous voulons guider tout ce mythe qui existe autour du mariage pour faciliter vraiment le mariage pour nos frères ivoiriens et étrangers vivant dans notre pays » a-t-il affirmé.

Serge TOH Sehi a également annoncé de véritables innovations dans la célébration pratique du mariage.

« La véritable innovation vient dans la célébration même pratique du mariage. (…) Les mariés, lors de l’entretien, doivent opter pour le régime. Et puis, une autre innovation, c’est qu’en Côte d’Ivoire, trois régimes matrimoniaux existent ( la séparation de biens, la communauté de biens et désormais le contrat de mariage en Côte d’Ivoire). Et c’est toutes ces choses-là qui sont précisées dans le guide qui permet à nos amis d’être véritablement dans la légalité parce qu’une seule erreur dans la célébration du mariage rend le mariage illégal et le procureur peut facilement annuler le mariage » a fait savoir le Chef des Services Administratifs de la mairie d’Assinie-Mafia, Serge TOH Sehi.
Tout en précisant qu’il existe désormais un seul mode opératoire pour les mariages en Côte d’Ivoire et “nous ne voulons plus voir les anciennes pratiques qui ne prennent pas leur appui sur la loi sur le mariage”.

Représentant le premier Magistrat de la Commune de Cocody et Parrain de la Cérémonie, Mme N’Zi Odette, 1er Adjoint au Maire a, quant à elle, salué cette initiative du REDCSAMCI et invité les Maires à s’approprier cet outil de travail.

« Le Maire Jean Marc Yacé est très honoré de l’initiative d’abord. Et puis en tant que parrain, il prend à bras le corps cette initiative afin que toutes les Mairies, tous les agents des Mairies puissent s’en approprier cet outil de travail qui va faciliter les procédures » a-t-elle dit.

Notons que le guide pratique de célébration de mariage dans les Mairies de Côte d’Ivoire est un ouvrage qui a été conçu et réalisé, lors d’un atelier à la Mairie d’Attécoubé, par les Directeurs et Chefs des Services Administratifs membres du REDCSAMCI.

Pour rappel, le REDCSAMCI est une association professionnelle, non syndicale et apolitique porté sur les fonds baptismaux le 15 novembre 2018 à la Mairie de Dabou. Il compte à ce jour 79 membres issus des mairies des 201 communes de Côte d’Ivoire. Son principal objectif reste l’adhésion de tous les Chefs des Services Administratifs (en charge de l’état civil dans les Mairies) pour faciliter l’amélioration de la qualité du Service dans les centres d’état civil communaux.

ASSI NESTOR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *