• mer. Sep 22nd, 2021

Assayie.net

Toujours larguer l'info brute et vraie.

NOIX DE CAJOU/CE QUE L’AFRIQUE PERD DANS LES NOIX DE CAJOU.

ByAssi Nestor

Avr 27, 2021

Les 3 millions d’agriculteurs africains qui produisent 50% des noix de cajou dans le monde ne touchent qu’une petite partie de la valeur ajoutée, faute d’industries de transformation, selon l’Agence de l’ONU pour le développement (CNUCED).Entre 2000 et 2018, la production a doublé (de 1,5 à 3,9 millions de tonnes), du fait de l’appétit des pays occidentaux et asiatiques, mais 90% de la production africaine est exportée brute.

La Côte d’Ivoire est 1er producteur et exportateur mondial en 2020 avec 850.000 tonnes. 250.000 agriculteurs y cultivent l’anacarde. Mais moins de 15% des noix produites dans les 20 pays africains qui en cultivent sont décortiquées sur le continent. C’est en Asie (Inde et Vietnam) que sont décortiqués 85% de la production mondiale.

En Europe et en Amérique du Nord réside l’essentiel de la valeur ajoutée de la filière, avec 60% des noix torréfiées, salées, emballées et incorporées dans une boisson, des cosmétiques ou d’autres produits.

Assayie.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *