• lun. Août 15th, 2022

SAADIAF en Côte d’Ivoire: Monsieur Mohamed Sali Fode Touré, Key Account Manager(West Africa) d’Exness, exprime au nom de la diaspora, et de tous les autres partenaires financiers sa profonde gratitude à Madame Jocelyne Mango Lorng pour l’organisation et la réussite de la toute première édition du SAADIAF.

ByAssi Nestor

Juil 4, 2022

Excellences, Mesdames et Messieurs les Ministres, corps diplomatiques, honorables distingués, chers invités et Participants : permettez-moi de vous adresser mes vifs remerciements pour votre participation à ce salon sur l’importante thématique de l’économie numérique et de l’inclusion financière en Afrique.

J’aimerais saisir l’occasion pour exprimer, au nom d’Exness, de la diaspora, et de tous les autres partenaires financiers et techniques notre profonde gratitude à Madame Jocelyne Mango Lorng et sa dynamique équipe pour l’organisation de la toute première édition du SAADIAF en Côte d’Ivoire.

Mesdames et Messieurs,

L’inclusion financière dans le cadre du processus de développement est un élément de plus en plus important dans le contexte économique actuel. A l’heure où nous sommes, environ 2 milliards de personnes sont exclus du système financier formel.

L’Afrique Sub-saharienne jouit d’un niveau élevé d’inclusion financière au cours de la dernière décennie. Cette croissance est largement soutenue par l’arrivée des paiements mobiles comme Mpesa de Safaricom et Orange Money, mais aussi par l’afflux des microfinances et des Fintechs. Précisément dans la zone UEMOA, L’indice d’inclusion financière s’est globalement amélioré, allant de à 0,442 en 2018 à 0,520 en 2020, sur une échelle comprise entre 0 et 1. Ici en Côte d’Ivoire, le taux de bancarisation strict (TBS) est passé de 17,79% en 2018 a 20,45% en 2020 et l’État s’est engagé à atteindre un taux d’inclusion financière de 60% d’ici 2024.

Malgré les avancées notables dans ce domaine, il reste toujours du travail à faire. L’Afrique Sub-saharienne fait face à des défis majeurs engendrés par la pauvreté, les insuffisances d’investissement dans les infrastructures appropriées et la vulnérabilité de nos économies face aux facteurs macro-économiques qui sont due à la dépendance excessive sur les exportations de matières premières. Dans ce cadre, les autres pays sur d’autres continents bénéficient d’un niveau d’inclusion financière largement élevé à celui de l’Afrique Sub-Saharienne. En Malaisie, par exemple, le taux d’inclusion financière se chiffre à plus de 90% en 2020.

Ce salon nous a permis de comprendre d’avantage que l’accès abordable aux services financiers et leur utilisation accorde aux individus et aux communautés la possibilité de réaliser des transactions monétaires à moindre cout, de faire des épargnes, d’obtenir très facilement des microfinancements pour mettre en place des entreprises et d’investir sur les marchés financiers.

C’est dans ce contexte qu’Exness, intervient pour apporter sa pierre à l’édifice de l’inclusion financière. Exness est un courtier mondial multi-actifs qui mêle l’éthique à la technologie afin d’optimiser les conditions des traders sur les marchés tout en améliorant la référence du secteur.

L’éthique et la vision d’Exness s’articulent autour du concept d’offrir à ses clients une expérience de trading fluide, afin qu’ils puissent accéder aux marchés financiers de la manière dont ils doivent être perçus.

L’identité d’Exness et son engagement envers la technologie et l’éthique, ainsi que sa base de clients fidèles qui compte des centaines de milliers de traders actifs chaque mois, sont les principaux moteurs de cette marque mondiale.

Aujourd’hui, Exness se targue d’un volume de trading de plus de 1 000 milliards de dollars par mois et s’est fixé pour objectif stratégique de s’élargir davantage afin d’inclure de nouveaux pays dans son rayon d’action.

Grâce à sa forte présence en Afrique au cours de l’année écoulée et à l’obtention de divers agréments tels que le FSCA délivrée par l’autorité financière sud-africaine et le CMA délivrée par l’autorité financière Kenyane, les plans d’expansion stratégique d’Exness couvriront davantage de pays africains en 2022. Ainsi, tous ceux qui recherchent sérieusement des options d’investissement accessibles et abordables pourront bénéficier de la technologie innovante que nous fournissons en tant que courtier, et de nos excellentes conditions de trading.

Mesdames et Messieurs,

Entant qu’acteurs dans le processus de développent,  nous nous devons le devoir de continuer d’identifier les obstacles qui entravent un accès aux services financiers dans la sous-région et de les éliminés en faisant bon usage de l’afflux des nouvelles formes technologiques notamment, les services bancaires mobiles, les systèmes API offert par les fintechs qui permettent d’effectuer des paiements sur internet, l’appui des microfinances aux individus et aux ménages les plus nécessiteux, et surtout la blockchain qui est la plus récente parmi ses autres technologies et qui permet de stocker et d’échanger de la valeur sur internet sans intermédiaire centralisé.

Pour promouvoir un accès abordable, rapide et fiable aux services financiers, il est important d’évaluer les avantages et les inconvénients de toutes les diverses options technologiques qui sont disponibles. Ce salon nous a offert l’opportunité de discuter de ses sujets fondamentaux tout en réfléchissant a des solutions innovantes pour assurer l’inclusion financière en Afrique et plus précisément en Côte d’Ivoire.  Nos débats ici ont certainement mené à une meilleure compréhension des enjeux de l’inclusion financière et à des recommandations visant à favoriser l’accès aux services financiers dans la région.

Merci et à la prochaine édition du SAADIAF.

ASSAYIE.NET