• sam. Jan 22nd, 2022

Assayie.net

Toujours larguer l'info brute et vraie.

SPORT-JEUX D’ÉCHECS: rencontre avec un grand passionné de jeux d’échecs,M. Franklin Kouya, responsable de CIV CHESS PASSION.

ByAssi Nestor

Déc 1, 2021

Présentez-vous à nous.

Je suis Monsieur Franklin Kouya, responsable de CIV CHESS PASSION, la structure qui organise l’OPEN MENSUEL d’ABIDJAN en partenariat avec l’hôtel palm club. Je suis également :
• Membre de la Fédération Ivoirienne des Echecs (FIDEC) ;
• FA (FIDE Arbiter) c’est-à-dire Arbitre Fédéral de la Fédération Internationale Des Echecs (FIDE)
• NI (National Instructor) Instructeur National de la Fédération Internationale Des Echecs (FIDE).
Et donc voilà, c’est à ce titre que j’entreprends avec mes amis des activités pour essayer de promouvoir le jeu d’échecs dans le milieu sportif ivoirien.

Pourquoi l’organisation de l’OPEN MENSUEL d’ABIDJAN ?

L’OPEN MENSUEL d’ABIDJAN, nous l’avons institué parce qu’il y a eu un petit temps de passage à vide et ça, c’était imposé à tout le monde, du fait de la covid-19. Les gens sont restés longtemps cloitrés ou presque chez eux. On jouait beaucoup en ligne, c’est vrai, mais on était resté un peu sans activités physiques. Mes amis et moi avons décidé de lancer cet OPEN pour renouveler la flamme du jeu au sein des joueurs, pour remettre les athlètes dans le bain de la compétition réelle on va dire.

Vous êtes à la quelième édition ?

Nous sommes à la troisième édition.

Quels sont vos objectifs à atteindre à travers cet événement ?

D’abord l’OPEN MENSUEL D’ABIDJAN est un tournoi homologué par la FIDE (Fédération internationale d’échecs). Quand vous participez à un tournoi homologué FIDE, cela vous donne la possibilité de gagner des points pour intégrer le classement mondial et d’y évoluer selon vos futurs résultats. Nous souhaitons donc qu’un plus grand nombre de joueurs puissent être classés FIDE. Ainsi pourrons nous juger du niveau national avec plus de précision.
Ensuite, comme le tournoi est mensuel, les joueurs seront constamment obligés de se remettre en cause, d’étudier pour être plus efficaces. Et forcement, le niveau de chacun et de l’ensemble va s’améliorer. Nous deviendrons alors beaucoup plus compétitifs lors des joutes internationales.
Enfin, l’OPEN MENSUEL D’ABIDJAN est aussi une occasion de retrouvailles d’échanges et de communion fraternelle entre tous les passionnés du jeu d’échecs sur le territoire national. Une fois par mois, le relationnel est fortement au rendez-vous.

Est-ce qu’il y a une particularité avec ce genre d’événement ?

Oui bien sûr. Je vous l’ai dit. L’OPEN MENSUEL D’ABIDJAN est un tournoi homologué FIDE. Et pour les joueurs ivoiriens cela est d’une importance capitale.
Ce tournoi est entièrement privé. J’allais même dire hors fédération. Mais bien sûr nous avons son aval puisqu’elle est notre fédération à tous. Ce que je veux dire, c’est que généralement en ce qui concerne le sport chez nous, nous attendons tout de la fédération. La fédération a ses activités à elle. Comme tout fédération, elle régule l’activité sportive en général, elle organise les championnats, etc. Mais la floraison de l’activité ne dépend pas uniquement que de la fédération, mais beaucoup plus des clubs et d’autres organisations privées. Elle ne peut à elle seule tout faire et n’en fera jamais assez. Il faudrait aussi que les clubs et/ou d’autres structures événementielles comme la nôtre, CIV CHESS PASSION, puissent aussi participer à la promotion et au développement du jeu d’échecs. Voilà un peu ce qui rend particulier l’OPEN MENSUEL D’ABIDJAN

Que retenons-nous de cette 3ème édition ?

Nous sommes très satisfaits. Dans la première édition par exemple, nous avons eu 26 athlètes. A la deuxième édition, nous avons eu 39 athlètes. Aujourd’hui, nous sommes à 50 athlètes qui participent. Et je sais qu’au fur et à mesure l’événement prend de l’importance. La preuve c’est vous. Vous en avez entendu parler et vous êtes venus nous visiter. Merci à vous. Je souhaite qu’il en soit toujours ainsi et que d’autres en fasse autant.

Avez-vous un appel à lancer ?

L’appel que je lance d’abord aux joueurs d’échecs, c’est de renouer avec les études personnelles, parce qu’il faut d’abord que le joueur lui-même s’entraîne personnellement. Que son niveau s’élève et qu’il vienne participer aux activités. Parce que je connais certains joueurs qui se contentent de jouer en ligne, dans les quartiers et à la maison ; mais qui évitent les compétitions. Il ne faut pas avoir peur de la défaite. La compétition permet de jauger son niveau, de découvrir ses erreurs, les corriger et de pouvoir ainsi évoluer. Et puis, c’est en performant pendant tous les tournois qui sont organisés qu’on se fait remarquer. Et quand il y a des sélections à faire, on peut être appelé pour représenter le pays. Défendre les couleurs nationales est un privilège que chaque athlète devrait rechercher. Avec l’OPEN MENSUEL D’ABIDJAN, tant qu’ils le peuvent au moins une fois par mois, ils ont une plateforme où ils peuvent venir exprimer leurs talents, assouvir leurs passions, échanger avec les autres. Je souhaite que les joueurs soient impliqués dans ces activités.
Je lance aussi un appel à la presse, il n’y a pas que le football dit sport majeur, il y a aussi tous ces sports dit mineurs qui participent aussi au développement de l’activité sportive en Côte d’Ivoire et au développement personnel de l’individu sur le territoire national. Jeu d’échecs, jeu de Dame, tous les autres jeux que vous connaissez que nous appelons généralement les sports de l’esprit participent à la formation de la personnalité de l’individu et surtout des enfants.
Dans nos activités de formation par exemple, nous intervenons dans des écoles au niveau des enfants dès la maternelle. Et tous sont unanimes. L’apprentissage et la pratique du jeu d’échecs est très bénéfique au développement des fonctions cognitives des enfants. Mais malheureusement, en Afrique, et spécialement en Côte d’Ivoire, ce n’est pas encore bien perçu. Et c’est en sens que nous faisons des activités pour permettre à tous de découvrir ; et après on leur explique les bienfaits des jeux d’échecs au niveau des enfants dans leur développement scolaire. j’aimerais lancer un appel à tous les parents de s’intéresser à ce jeu-là parce que c’est un jeu très technique, très stratégique, très intelligent et qui permet de développer l’intelligence de l’enfant.

Interview réalisée par Assi Nestor & Demessé Toussagnon